Main menu

Pages

Saint-pierre-le-Moutier, pas loin de Tresnay

Un oubli !

J’avais préparé les photographies pour faire un article sur Tresnay et Saint-Pierre-le-Moûtier et puis j’ai accumulé un énorme retard, perdue dans les méandres de mon travail de plus en plus prenant.
Ce n’est pas la faute du travail, mais bien de la mienne, de mon tempérament jusqu’au-boutiste qui ne lâche rien malgré la fatigue ou les détours chronophages par l’apprentissage des techniques.
En vieillissant, on est un peu comme un vieux logiciel. Au début quand on achète un programme, on fait quelques mises à jour et ça roule, mais au fil du temps les mises à jour prennent des heures et parfois un reformatage s’impose.
J’en suis au reformatage, je recherche le temps qui me manque pour renouer avec des pinceaux et des crayons, du papier et des marches.
Dans la vague de remise en question qui a déferlé sur moi, Saint-Pierre-le-Moûtier fut englouti.
Je voulais vous parler des sensations étranges ou d’étrangeté que je ressens dans ce lieu.
C’est étonnant, mais pour moi ce lieu est à part, en Nièvre oui, mais comme dans son fief personnel.
On trouve tellement d’activités particulières ici, la concentration des moulins? Les couleurs qui tirent sur le bleu gris?
Cela restera un mystère, il faudrait que je retourne sur place pour restituer cette pensée oubliée.
C'est un village attachant où l’on retrouve une promenade balisée, des lieux autrefois animés et certains moments sont très chouettes à vivre là-bas, en particulier un salon du livre!












































Commentaires