Main menu

Pages

Un drôle de début d'année

 







Vraiment, nous avions dit que 2020 n'était pas une bonne année, nous souhaitions tous une année 2021 bien meilleure et nous ne l’avons pas encore vue venir. Juste avant Noël je suis partie accompagner mon amoureux. Pour moi, c’était difficile, chaque secousse de la route me provoquant une grande douleur dans le ventre. Je venais d’apprendre que j’avais un cancer, avec le moral un peu bas, j’attendais la date de ma première chimiothérapie avec impatience et nous imaginions que nous pouvions nous promener tous les deux. Hélas, je ne pouvais pas endurer les petites routes de la Nièvre et c’est avec tristesse que j’ai renoncé à nos sorties. Je ne savais pas encore que je vivrais un voyage bien plus inconfortable entre Prémery et Nevers, celui fait dans le véhicule des pompiers m’emportant en urgence sur Nevers, puis dans la soirée un autre entre Nevers et Clermont-Ferrant où je fus admise aux urgences le 1er janvier 2021 avec peu d’espoir de voir cette nouvelle année.


Chance, miracle, compétence extrême de l’équipe de réanimation, toujours est-il que quelques jours plus tard je remontais à la surface, transformée en baleine avec des jambes en saucisse de Morteau, mais vivante et bien décidée à en découdre avec la vie. Peu à peu, j’ai retrouvé mes jambes de jeune fille et mon prince m’a demandé en mariage. J’ai dit oui devant l’officier d’état civil et l’adjointe au maire de Clermont-Ferrand entre une infirmière et une aide-soignante, ce fut le plus beau jour de ma vie, car j’étais debout débarrassée de tous les tuyaux gênants.



Plus d’un mois après l’aventure, je suis rentrée dans une nouvelle maison, où mon amour s’active pour faire de la place à sa femme et j’entame le dixième anniversaire des découvertes de la Nièvre par la poursuite d’un ouvrage qui me tient à cœur, j’avais tellement peur de ne pas pouvoir le finir que je me suis juré que si je sortais de ce cancer je ferais au plus vite pour publier l’ouvrage qui ravira tous les explorateurs du département nivernais.


J'ai hâte de retrouver les petits chemins traverse et de vous dévoiler le travail que Philippe et moi avons réalisé durant ces temps difficiles entre confinements et déplacements limités. Je vous souhaite la meilleure santé possible et surtout prenez soin de vos et de vos proches la vie est courte !

Commentaires